Historique

1983-1984

  • Enregistrement de la corporation;
  • Mise sur pied d'une table de concertation des partenaires afin de cibler les besoins et services pour les adolescents du quartier Est de Sherbrooke;
  • Assemblée de fondation de la Maison Jeunes-Est;
  • Implantation et mise en service de l'organisme.

1984-1987

  • Déménagement de l'organisme, dans de nouveaux locaux, rue Papineau à Sherbrooke;
  • Développement du milieu de vie, accessible de soir et de fin de semaine pour les jeunes du quartier Est et de la ville de Fleurimont;
  • Déploiement des activités sociales, culturelles, sportives et d'implication;
  • Développement des ateliers de prévention et diversification de la programmation d'activités sociales, éducatives, culturelles, sportives et d'implication;
  • Promotion et défense des droits des jeunes;
  • Mise en place d'un comité de partenaires pour le financement;
  • Reconnaissance de l'organisme par la Régie régionale de la santé et des services sociaux de l'Estrie;
  • Reconnaissance de l'organisme par la Ville de Sherbrooke.

1987-1993

  • Maintien et bonification de l'offre de service de la maison de jeunes;
  • Développement des projets sociocommunautaires et de bénévolat;
  • Modification des objets aux lettres patentes et autres dispositions;
  • Obtention du statut d'organisme de charité;
  • Signature d'une entente de collaboration avec la Ville de Sherbrooke pour le prêt d'un bâtiment et obtention d'une aide financière pour la rénovation du bâtiment;
  • Inauguration des nouveaux locaux de la Maison Jeunes-Est, au 393 rue King Est à Sherbrooke;
  • Restructuration du comité de financement;
  • Accroissement du financement par le biais de plusieurs activités d'autofinancement dont les soupers-bénéfice.

1993-1996

  • Élargissement des activités de la maison de jeunes, notamment par le biais d'une offre de service de répits de fin de semaine;
  • Développement du répit de fin de semaine pour des jeunes de 16-17 ans aux prises avec différentes problématiques d'ordre personnel ou familial;
  • Négociations avec la Régie régionale de la santé et des services sociaux de l'Estrie pour la mise sur pied d'un service d'hébergement pour les jeunes de 16-17 ans;
  • Mise en place du service de réussite éducative L'école avant tout;
  • Mise en place d'un service d'aide aux devoirs, avec le soutien de professeurs à la retraite, pour les jeunes en difficulté.

1996-1997

  • Ouverture officielle de la maison d'hébergement pour jeunes mineurs (garçons seulement), en concertation avec le Centre jeunesse de l'Estrie;
  • Signature des ententes de collaboration avec le Centre jeunesse de l'Estrie;
  • Développement des volets d'hébergement : hébergement de crise, répit familial et stage de transition vers l'autonomie;
  • Développement de la supervision externe en appartement;
  • Modification des statuts et règlements généraux;
  • Restructuration des activités et services pour les jeunes décrocheurs ou à risque de décrochage scolaire dû à la coupure du programme de financement pour l'École avant tout;
  • Arrimages et intégration des activités de lutte au décrochage scolaire dans l'offre de service de la maison de jeunes;
  • Bonification des activités et heures d'ouverture de la maison de jeunes.

1997-1998

  • Consolidation et bonification de l'offre de service de l'organisme;
  • Ouverture officielle des plateaux de réinsertion pour les jeunes décrocheurs;
  • Ouverture de l'atelier-boutique La Caserne, une entreprise d'économie sociale de fabrication d'articles utilitaires en bois;
  • Inauguration de la Boutique, un point de vente directe à même les locaux de l'organisme;
  • Reconnaissance de Centraide Estrie;
  • Modification des pouvoirs et objets aux lettres patentes.

1998-2000

  • Évènement d'envergure visant à souligner le 15e anniversaire de la Maison Jeunes-Est et son rayonnement dans la communauté;
  • Obtention de la première aide financière pour la maison d'hébergement par la Régie régionale de la santé et des services sociaux de l'Estrie via l'enveloppe : « Priorité régionale, enveloppe service dans le milieu »;
  • Élaboration d'un protocole de collaboration avec le Centre jeunesse de l'Estrie concernant les jeunes fugueurs;
  • Consolidation des activités de la maison de jeunes et des plateaux de réinsertion pour jeunes décrocheurs.

2000-2002

  • Maintien des acquis au niveau de la maison de jeunes;
  • Bonification des plateaux de réinsertion par la mise en place du projet Acti-V;
  • Lutte pour la consolidation des services, particulièrement en ce qui concerne la maison d'hébergement pour mineurs;
  • Obtention d'une aide financière du Ministère de la santé et des services sociaux suite à un changement de gouvernance engendrant un retrait partiel de l'aide financière accordée par la Régie régionale de la santé et des services sociaux de l'Estrie;
  • Actualisation d'un protocole d'entente avec le Service de police de Sherbrooke;
  • Mise en place du projet d'implication La Caserne de l'horreur, un évènement culturel annuel sangsationnel.

2002-2005

  • Poursuite des négociations pour la reconnaissance et le financement de la maison d'hébergement;
  • Mise en place des projets « Jamais sans toit» et Rénov-Action 1 financés par le programme IPAC (Initiative de Partenariat en Action Communautaire). Ces projets permettent à la maison d'hébergement de devenir une ressource d'hébergement régionale mixte 24/7 pour les jeunes de 12-17 ans;
  • Embauche d'un travailleur de proximité oeuvrant hors des murs de l'organisme grâce au Fonds de lutte contre la pauvreté;
  • Actualisation de deux projets pilotes concertés de prévention de la toxicomanie : le projet L'Est-crime auprès des jeunes de 9 à 12 ans du quartier et le projet Devine qui vient diner. Ces deux projets n'ont pu être reconduits faute de financement;
  • Actualisation du projet ponctuel « Sortir du cadre pour se mettre en vitrine », mettant en valeur des jeunes adolescents talentueux et passionnés;
  • Implantation d'un point de service de la maison de jeunes à l'école secondaire de la Montée, pavillon Saint-François : intervention et animation en dehors des heures de classe.

2005-2009

  • Mise en place du service l'Interface via le Programme d'action communautaire sur le terrain de l'éducation (PACTE).
  • L'Interface comporte alors deux volets: un service d'alternative à la suspension externe pour les élèves fréquentant l'école secondaire de la Montée et un service d'accompagnement et de réinsertion souple pour les jeunes récemment décrocheurs, en collaboration avec le Centre Saint-Michel;
  • Déploiement d'un intervenant de corridor pour les jeunes à risque de décrochage scolaire à l'école secondaire de la Montée, pavillon Le Ber;
  • Actualisation de l'entente de collaboration tripartite entre les 7 Centres de santé et de services sociaux de l'Estrie (CSSSE), le Centre jeunesse de l'Estrie et la Maison Jeunes-Est;
  • Réalisation de différents projets ponctuels, dont le spectacle bénéfice Le reflet des jeunes au profit de la Maison Jeunes-Est et du Club de patinage artistique de Sherbrooke;
  • Poursuite et bonification des initiatives favorisant l'implication des jeunes. La Caserne de l'horreur, l'escouade antitabac et la Coopérative du bar à bonbons en sont de bons exemples.

2009-2013

  • Participation au Show des jeunes, un spectacle réunissant les huit maisons des jeunes de Sherbrooke;
  • 10ème et dernière édition de la Caserne de l'horreur;
  • Restructuration du service l'Interface suite à la fin du financement du programme PACTE (Programme d'action communautaire sur le terrain de l'éducation). Le volet accompagnement et réinsertion pour les jeunes décrocheurs est maintenu;
  • Le projet Acti-V est reconnu comme l'une des trois meilleures initiatives au Canada pour ses résultats obtenus;
  • S'inspirant des données probantes et des meilleures pratiques en matière de réussite éducative, le programme Accès 5 est développé grâce à la mobilisation de plusieurs acteurs du milieu;
  • Déploiement du programme Accès 5 et inscription des deux premières cohortes d'élèves fréquentant l'école secondaire de la Montée.

2013-2017

  • Avancées dans la lutte pour la reconnaissance de la maison d'hébergement : l'Agence de la santé et des services sociaux mandate un groupe de travail et octroie un soutien financier pour le projet Agir en amont;
  • Le projet Acti-V prend fin suite à de nouveaux paramètres administratifs du programme Connexion compétences. La Maison Jeunes-Est, comme beaucoup d'autres organismes, se voit dans l'impossibilité de s'inscrire dans ces paramètres;
  • Après 20 ans de lutte et de démarches, la maison d'hébergement obtient sa reconnaissance par le CIUSSS de l'Estrie-CHUS!
  • Trois nouvelles cohortes s'ajoutent au programme Accès 5 au sein duquel 375 jeunes sont soutenus à chaque année;
  • Graduation de la  première cohorte de participants du programme Accès 5. Une cérémonie, rendant hommage aux jeunes finissants, bénévoles et partenaires du programme Accès 5, se déroule à l'hôtel de ville de Sherbrooke le 20 juin 2017 en présence de nombreux dignitaires.
La Maison Jeunes-Est tout pour toi sous un même toit!
NOUS JOINDRE
Maison Jeunes-Est
393 rue King Est
Sherbrooke, Québec  J1G 1B4
Canada
 

Téléphone : 
819-821-1999



PenseWeb.com - Boutique pour vente en ligne